×
Passer au contenu
MediaLight ou LX1 : Lequel acheter ?

MediaLight ou LX1 : Lequel acheter ?

Nous fabriquons trois lignes distinctes de lampes de polarisation :

  • Bon: Éclairage de polarisation LX1, notre option la moins chère avec un IRC de 95 et une densité de LED de 20 par mètre
  • Améliorée: MediaLight Mk2, notre option la plus populaire, avec un IRC ≥ 98 et une densité de LED de 30 par mètre
  • Optimale: MediaLight Pro2, notre premier produit, avec une nouvelle technologie d'émetteur et un IRC de 99, et une densité de LED de 30 par mètre. 

Et le fait est que chacune de ces lumières est suffisamment précise pour être utilisée dans un cadre professionnel ou avec un téléviseur calibré à la maison.

Cependant, nous recevons beaucoup d'e-mails et de demandes de chat demandant quelle unité acheter. J'aimerais partager mes propres réflexions sur le sujet ainsi que ce que nous avons appris des clients qui ont fait le choix. 

Pensez à votre téléviseur en termes de « bon », « meilleur » ou « meilleur » et prenez votre décision d'achat en conséquence. 

Nous recommandons la « règle des 10 % » ou le maintien du coût des accessoires comme l'éclairage de polarisation à 10 % du prix du téléviseur ou moins.

Grâce à des sondages auprès des clients et à des discussions en ligne, nous avons appris que les clients ne veulent pas payer plus de 10 % du prix du téléviseur pour les accessoires. En d'autres termes, les clients ne veulent pas mettre des lumières à 100 $ sur un téléviseur à 300 $. 

Cela semble arbitraire, mais cela fonctionne généralement comme une "règle d'or" car les téléviseurs de la "bonne" catégorie intègrent divers compromis pour atteindre leur prix cible. Ce compromis peut être un rapport de contraste plus faible ou des problèmes de floraison plus graves en raison de moins Les téléviseurs de cette catégorie bénéficient beaucoup de l'éclairage biaisé en raison de la réduction de l'éblouissement et de l'amélioration du contraste qui comptent parmi ses avantages les plus remarquables. 

En tant qu'entreprise, nous avons reconnu que les téléviseurs, y compris les modèles valeur-performance à moindre coût, gagnaient en taille. Nous avons dû trouver un moyen de modifier nos spécifications pour fournir la précision pour laquelle nous sommes connus, mais à un prix plus attractif, en particulier dans les longueurs plus longues qui devenaient de plus en plus populaires. 

Pour ce faire, nous avons réduit la densité de LED, ou le nombre de LED par mètre, sur le LX1 à une densité plus proche de ce que vous trouveriez sur des bandes de LED alimentées par USB à moindre coût. Lorsque les clients demandaient pourquoi MediaLight était plus cher, nous répondions souvent que nous avions des LED de meilleure qualité, et plus par bande. Nous avons dû créer la ligne LX1 de lampes de polarisation pour échapper à cette exigence spécifique, qui n'a aucun impact sur la qualité de la lumière tant qu'il y a suffisamment de place pour que les lumières se diffusent sur le mur. 

Les puces LED ColorGrade LX1 sont fabriquées en même temps que les puces Mk2. Nous séparons le meilleur des meilleurs - toutes les LED avec IRC ≥ 98, et les utilisons dans le Mk2. Les autres puces, avec les mêmes coordonnées de chromaticité, et avec un IRC compris entre 95 et 97.9, sont utilisées dans le LX1. Ils sont, à toutes fins utiles, "un match". Vous pouvez les utiliser dans la même installation. 

Alors, le MediaLight Mk2 est-il meilleur que le LX1 en termes de performances ?

Oui, c'est objectivement plus précis.

Si vous mesurez les lumières de polarisation sous un spectrophotomètre, vous constaterez que l'IRC du LX1 est légèrement inférieur à celui du Mk2. Cependant, en termes pratiques, tout le monde ne bénéficiera pas de cette précision améliorée. Cela dépend plus de l'individu. Si vous vous savez très exigeant, le Mk2 a probablement plus de sens. Si vous faites calibrer votre écran par des professionnels, le Mk2 a probablement plus de sens. Si vous passez beaucoup de temps devant votre écran, le Mk2 a probablement plus de sens en termes de précision et de durée de garantie plus longue (5 ans contre 2 ans pour le LX1). 

Si vous êtes le genre de personne qui dit, et je cite, "Je ne me pardonnerai jamais si je n'obtiens pas le meilleur équipement disponible", il pourrait être logique d'obtenir le Mk2. (Mais sachez simplement que vous iriez probablement bien avec le LX1). 

Il en va de même pour les téléviseurs avec des supports très encastrés. La densité de LED plus élevée sur le Mk2 fournira un environnement plus homogène dans ces cas car il y a moins de distance entre chaque LED. 

OK, alors où est le MediaLight Pro2 dans cette discussion ? 

Tout comme la construction du MediaLight Pro original nous a appris à améliorer nos rendements et notre précision pour fabriquer le MediaLight Mk2, nous pensons que nos futurs produits dépendent de notre capacité à obtenir de meilleurs rendements et à évoluer avec les nouvelles technologies. C'est pourquoi je dis que le MediaLight Pro2 est notre produit tourné vers l'avenir. Notre travail, au cours des 12 à 18 prochains mois, consiste à réduire l'écart de performances et de prix entre la gamme MediaLight Mk2 et le Pro2. 

Actuellement, le MediaLight Pro2 coûte plus cher à fabriquer et dépasserait la règle des 10 % dans de nombreux cas, en particulier pour les bandes plus longues sur les écrans plus grands. Cependant, à 69 $ pour une bande d'un mètre, le Pro2 correspond toujours à la règle pour de nombreux écrans d'ordinateur. 

La puce LED MPro2 elle-même est magnifique. La qualité de la lumière a été décrite comme "la lumière du soleil sur une bande LED" par un visiteur impressionné au NAB 2022, en raison de son indice de similarité spectrale (SSI) très élevé à D65 (la distribution de puissance spectrale ressemble plus à la lumière du soleil, sans le pic bleu qui se trouve dans la plupart des LED) . Dans une suite d'étalonnage, en particulier avec un écran extrêmement performant, le MediaLight Pro2 serait un très bon ajout. 

Pour récapituler, toutes nos lampes de polarisation sont suffisamment précises pour être utilisées dans un environnement professionnel. Tous dépassent les normes de l'industrie telles qu'établies par des organisations telles que ISF, SMPTE et CEDIA. 

La « règle des 10 % » reflète la réalité. C'est simple. Les clients potentiels nous ont dit qu'ils n'achetaient pas nos produits à cause du prix, mais qu'ils n'hésiteraient pas si nous pouvions maintenir notre précision à un prix inférieur. Nous avons écouté et créé LX1 Bias Lighting pour le faire. 

Une autre question qui nous revient souvent :

Pourquoi n'avons-nous pas appelé le LX1 "Le MediaLight LX1 ?"

Nous voulions éviter toute confusion.

Nous craignions que les arbitragistes de la vente au détail ne tentent de faire passer notre LX1 pour un MediaLight. Ils pourraient acheter un LX1 pour 25 $ et essayer de le faire passer pour un MediaLight Mk69 à 2 $. Mk2 et LX1 sont tous deux fabriqués côte à côte, mais il existe une différence de densité de LED et d'IRC. Nous ne voulions pas que leurs clients paient pour les normes MediaLight et nous nous demandions pourquoi il y avait moins de LED sur chaque bande qu'auparavant. 

Article précédent Joyeuses fêtes de la part de l'équipe d'éclairage MediaLight Bias !
Article suivant Dim Your Bias Lights : comment choisir le bon gradateur pour votre téléviseur